A120 Etude de vulnérabilité

A120 Étude de vulnérabilité des milieux naturels

Les informations recueillies sur site permettent de décrire le contexte environnemental et sa vulnérabilité face à une pollution.

Les principaux paramètres étudiés dans le cadre de l’étude de vulnérabilité portent sur les sols et sous sols (topographie, nature des sols, épaisseur, usages…), les eaux souterraines (nature zone non saturée, toit, mur, type de porosité,…), les eaux de surface et enfin l’homme via les usages du site et de ses environs. Cette étude est complétée par la recherche de cibles potentielles (captages et sources notamment).

Différentes sources d’information sont consultées afin d’obtenir les documents relatifs à l’environnement du site. Ces documents sont, notamment : la carte topographique du site, la carte de l’occupation des sols, la carte géologique du site, la carte des Masses d’eaux souterraines, la liste des points d’adduction d’eau, les coupes des sondages réalisés à proximité du site, les cartes des risques naturels et technologiques majeurs…

La préservation des ressources et des milieux naturels fait également partie des enjeux à protéger. Elle nécessite donc l’identification des éventuelles contraintes réglementaires existantes (Directive « Habitats », directive « Oiseaux », ZNIEFF, ZICO, SDAGE, SAGE…).

La consultation des documents d’urbanisme est privilégiée, autant pour la connaissance des usages des sols (identification des éventuels Etablissements Recevant du Public…) que pour la connaissance des contraintes qui seraient imposées par le biais de restrictions d’usage (Servitudes, Projet d’Interêt Général, PLU…).