A230 Prélèvements gaz du sol

A230 Prélèvements, mesures, observations et/ou analyses sur les gaz du sol

Afin de détecter la présence de composés volatils dans les sols, des piézairs peuvent être mis en place. Les ouvrages sont mis en œuvre à l’aide de moyens manuels ou par l’intermédiaire d’une sondeuse. Les profondeurs et localisation des ouvrages sont adaptés en fonction des indices organoleptiques et mesures de gaz sur site (prestation A200), de la profondeur des eaux souterraines (prestation A210) mais aussi des sources (prestations A100 et A110 et des cibles potentielles d’une éventuelle contamination gazeuse (prestation A120).

L’équipement de chacun des piézairs est réalisé par la mise place de tubes PVC ou PEHD pleins puis crépinés, de gravier et de têtes métalliques de protection.

Les prélèvements de gaz du sol au droit de chaque piézair, sont réalisés à l’aide d’une pompe équipée d’un système de filtration sur charbon actif après purge des volumes morts du piézair et/ou stabilisation de paramètres (PID). Le principe de l’essai est de piéger les polluants présents dans l’air pompé sur un tube de charbon actif. Le matériel de la ligne de prélèvement doit être adapté au type de pollution rencontré.

Une fois les prélèvements effectués, les ampoules sont fermées hermétiquement puis expédiées dans les 24 heures au laboratoire d’analyse. D’une manière générale, les prélèvements sont réalisés conformément à la norme NF ISO 10381-7.